Vous visionnez sur un appareil mobile? Aimeriez-vous utiliser l’application mobile? Non merci.
Le dispositif de votre appareil peut accueillir la version complète du site. Aimeriez-vous le visionner de cette façon? Non merci.
Envoyer à un ami Gazouiller ceci Envoyer sur Facebook Partager sur Google+
Roger D. Landry
Retourner au site commémoratif Pour commencer Administration Boîte de réception  
Retourner à : Pour commencer  
Retourner au site commémoratif Faire un don Contribuer au site commémoratif Commander un livre commémoratif  
Nécrologie Livre d'or Contribuer
<div itemprop="description">Celui que nous appelions affectueusement Roger D. nous a quittés subitement le 1er février dernier. Il venait de fêter ses 86 ans. <br> <br>Il laisse dans le deuil ses enfants Johane, Charle (Kassie Evashevski) et Geneviève (Yves Damphousse), ses petits-enfants Maxwell (Valérie), Julien (Catherine), Charlotte (Édouard), Oscar, Simone et Frances, son arrière-petite-fille Estelle, sa grande compagne Susan K. O’Reilly ainsi que de nombreux parents et amis. <br> <br>Travailleur acharné et passionné, au parcours diversifié, Roger D. Landry a laissé son empreinte de bâtisseur et de visionnaire partout où il s’est investi. À cela s’ajoute cette richesse quotidienne que furent son humour, sa bonhommie et son sourire dans la voix. <br> <br>Signalons dans son parcours sa carrière en communications, en marketing et en administration à Bell Canada et à l'Exposition universelle et internationale de 1967, son passage marqué comme vice-président aux Affaires publiques de Rayonier Québec et de vice-président au marketing du club de baseball les Expos. <br>Président et éditeur du journal La Presse de 1980 à 2000, il a été l’initiateur de la Personnalité de la semaine mettant en valeur les réalisations des individus qui ont su se démarquer en contribuant à l’essor de la société québécoise. Il a donné un nouvel élan à La Presse tout en dirigeant avec succès et passion les festivités du Centenaire. <br>Après son passage à La Presse, Roger D. Landry a poursuivi sa carrière dans le monde municipal, en tant que chef de cabinet à l’hôtel de ville de Trois-Rivières jusqu’en 2018. <br> <br>Tout au cours de sa carrière, Roger D. Landry a apporté un concours bénévole à de nombreuses institutions culturelles, charitables ou sociales. Mentionnons Centraide, l'Orchestre symphonique de Montréal, les Petits Chanteurs du Mont-Royal et l’archevêché de Montréal. Il a été durant plusieurs années président du conseil d'administration de l'Opéra de Montréal. <br>En témoignage de ses réalisations exceptionnelles et de son dévouement remarquable envers la communauté, il a été nommé compagnon de l’Ordre du Canada et membre de l’Ordre national du Québec. Il est aussi détenteur de la Médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris et de la Légion d’honneur, la plus haute distinction française. <br> <br>Il a été confié au Complexe funéraire J. D. Garneau, 274, rue St-Laurent, Trois-Rivières (secteur Cap-de-la-Madeleine), G8T 6G7. <br>Ses funérailles auront lieu le samedi, 15 février prochain, à 10h30, à l’église de Sainte-Geneviève-de-Batiscan au 51, rue Principale, Sainte-Geneviève-de-Batiscan. La famille accueillera parents et amis à compter de 9h30. <br> <br></div>